La gestion centralisée de la LGV

RFF construit à Rennes les dispositifs du 21e siècle pour la gestion centralisée du réseau ferré du Grand Ouest

La modernisation du réseau ferré national ainsi que la construction de deux nouvelles Lignes à Grande vitesse (LGV Bretagne – Pays de la Loire entre le mans et Rennes et  LGV Sud Europe-Atlantique entre Tours et Bordeaux) ont conduit RFF à décider en 2010 de construire un bâtiment de gestion centralisée des équipements ferroviaires à Rennes.

D’une superficie de 2 400 m2, le futur bâtiment abritera à terme les installations de pilotage des :

  • postes de signalisation de la Ligne à Grande Vitesse Bretagne - Pays de la Loire, ceux de la gare de Rennes et d’une partie de la ligne Rennes - Redon ;
  • installations électriques des deux futures LGV Bretagne - Pays de la Loire et Sud Europe Atlantique (Tours - Bordeaux) et des lignes classiques de l’Ouest de la France.

La construction du bâtiment, situé dans le quartier Saint-Hélier, sur la ZAC EuroRennes, touche à sa fin. Il sera remis en juillet 2014 aux équipes projet CSS Centre ouest puis PCD qui procéderont à l’installation des équipements.

Les futurs exploitants prendront possession de cet équipement en 2015 pour l’Infralog (pour la partie CSS) et en 2016 pour l’EIC Bretagne (pour la partie PCD), en vue de la mise en service de la LGV Bretagne – Pays de la Loire en 2017.

Le PCD/CSS représente un coût de 37 millions d’euros : bâtiment : 7M€, Poste de commande à distance PCD : 16M€, Central Sous-Station CSS : 14M€) financés par RFF.

La signalisation : Le Poste de Commande à Distance (PCD)


Photomontage du futur bâtiment de Rennes, situé quartier Saint-Hélier près de la Vilaine.

Le nouveau poste de commande à distance commandera l’ensemble des 10 postes de signalisation de la LGV et celui de la bifurcation « du Parc » situé à l’interface avec la LGV Atlantique (Est du Mans).

Il s’inscrit en complément du poste de Paris Montparnasse, qui commande la LGV Atlantique Paris-Connerré. Les fonctions de ce PCD seront également élargies à la gare de Rennes et à une partie de la ligne Rennes-Redon.

Cet équipement propriété de RFF sera mis à disposition du personnel de la Direction des Circulations Ferroviaires (Établissement Infrastructure Circulation EIC Bretagne).

La signalisation : Le renouvellement du poste de commande de la gare de Rennes

Le poste central de la gare de Rennes, de technologie ancienne (1941 rénové en 1964), est arrivé en saturation de capacité.

Il est doté de 121 leviers, 70 signaux et 100 appareils de voie (aiguillages), permettant de commander 400 itinéraires pour gérer les 400 mouvements de trains quotidiens, avec en heure de pointe, un train en arrivée/départ environ toutes les 3 minutes.

Afin de pouvoir augmenter le nombre de trains de la gare de Rennes et de réaliser les aménagements de capacité qui doivent être mis en oeuvre simultanément à la réalisation de la LGV, son remplacement par un poste de technologie moderne est indispensable.

Ce nouveau poste d’aiguillage sera situé dans le nouveau bâtiment du site de Saint-Hélier. Il sera tenu 24h/24 par plusieurs opérateurs chargés d’assurer la sécurité et de gérer les circulations sur le site de Rennes et jusqu’à Redon, mais aussi sur la LGV Bretagne – Pays de la Loire, depuis Le Mans jusqu’à Rennes. Le regroupement dans la même salle d’exploitation des agents circulation aujourd’hui dispersés dans trois postes, permettra une meilleure efficacité dans la veille sur les circulations et dans la gestion des aléas.

Ils auront à leur disposition des outils de gestion de la circulation les plus modernes :

- OLERON pour assurer l’ordonnancement de la circulation en gare (quel est le premier train arrivé, quel est le dernier parti) ;

- GALITE pour organiser la circulation des trains en lignes et anticiper les conflits (trains de vitesses différents sur la même voie,…) ;

- MISTRAL système de télécommande des aiguillages à distance.

En parallèle, des travaux d’augmentation de la capacité de la gare seront réalisés, avec notamment la construction d’un quai supplémentaire au Sud (F) et d’une nouvelle voie (voie 10), ainsi que la création de garages (TER et TGV) à proximité immédiate de la gare de Rennes, permettant de faciliter l’exploitation.

Sa mise en service est prévue en mars 2018.

Ce projet s’inscrit dans le cadre du projet national de commande centralisée du réseau (CCR).

L’alimentation électrique : Le Central Sous-Station (CSS) Centre Ouest

Le réseau ferré national compte  30 000 kilomètres de voies électrifiées (45 % du réseau).

L’ensemble des installations de traction électrique du réseau ferré national est télécommandé à partir de centraux sous-stations (CSS). L’exploitation de ces centraux est assurée 24h/24h par des agents qui :

  • surveillent l’alimentation des lignes électrifiées et l’état des installations ;
  • gèrent les reprises d’alimentation en cas d’incidents et de travaux ;
  • autorisent les travaux de maintenance.

Actuellement dans l’Ouest, il existe trois centres de commande à Rennes, Tours et Paris Rive-Gauche

L’obsolescence du matériel de ces centres ainsi que la mise en service de deux nouvelles LGV Bretagne – Pays de la Loire et Sud Europe-Atlantique (Tours - Bordeaux) ont conduit à la décision de regrouper les trois centres à Rennes.

Le nouveau Central Sous-Station (CSS), qui sera installé à Rennes, gérera les deux nouvelles LGV Bretagne - Pays de la Loire et Sud Europe Atlantique, mais aussi toutes les lignes électrifiées aujourd’hui pilotées par les CSS de Rennes, Tours et Paris Rive Gauche.


 

En savoir plus