Les 8 jonctions de la LGV aux lignes existantes

Jonction de Rennes

Jonction de Rennes

  •  Raccordement de la LGV avec la ligne classique Le Mans–Rennes.

Il s’agit d’une jonction à double voie. Elle permet aux trains en provenance de Laval par la LGV de rejoindre la ligne existante pour entrer en gare de Rennes.

 Plus de photos dans la phototèque

  •  La consistance des travaux :

           o  Construction d’un ouvrage d’art de type saut de mouton permettant l’insertion des voies de la future LGV entre les voies principales existantes, à proximité immédiate de la gare de Rennes. Il s’agit d’un des ouvrages majeurs de la LGV de par ses dimensions et de par sa fonction dans le projet (raccordement de la future LGV dans le réseau existant).

Schéma Saut de mouton

Le saut de mouton permet à des trains de se croiser les uns par-dessus les autres, sans se gêner ou arrêter la circulation : trains de fret et TER sous le saut de mouton et TGV sur le saut de mouton, vers la LGV.

Pour la jonction de Rennes, le choix a été fait d’un ouvrage dénivelé pour le raccordement au lieu de la pose d’un aiguillage à niveau, afin de ne pas diminuer la capacité ferroviaire. En effet, cette solution permet un débit beaucoup plus important de trains à l’interface ligne existante/LGV.

La construction du saut de mouton, qui a débuté en avril 2013, est maintenant achevée.

Vue aérienne de l'ouvrage d'art saut de mouton (septembre 2014)

          o  Pose des équipements ferroviaires de mai 2014 à octobre 2015 (voie, signalisation et caténaires) avec adaptation des équipements ferroviaires existants ;

             - juin 2014 : ripage de la voie 2 (sens Rennes – Paris) de quelques mètres vers le Nord et mise en place de l’aiguillage de jonction sur la voie 2 ;

           - septembre 2014 : ripage de la voie 1 (sens Paris – Rennes) à l’intérieur du saut de mouton et mise en place de l’aiguillage de jonction sur la voie 1 ;

          o  Installation de nouveaux équipements sur le saut de mouton.

  •  Coût total de la jonction de Rennes: 88 millions d’euros courants
  •  Calendrier des travaux:  de juin 2012 à octobre 2015.

16 Septembre 2015 : inauguration d’une fresque éducative à Cesson-Sévigné sur un ouvrage d’art ferroviaire de la LGV Bretagne – Pays de la Loire

SNCF Réseau a inauguré une fresque de plus de 400 mètre carrés peinte sur un nouvel ouvrage d’art, construit sur le secteur de la jonction LGV de Rennes.

18 jeunes Rennais, confiés à la Protection Judiciaire de la Jeunesse ou accompagnés par l’association « Tout Atout » ont réalisé cette fresque, sur 10 jours, sous la direction de Mathias Brez, artiste graffeur. Cette fresque sera visible depuis la future LGV Le Mans – Rennes, qui rejoindra la gare de Rennes en franchissant un nouvel ouvrage ferroviaire de type « saut de mouton ».

Octobre 2015 : mise en service du poste d’aiguillage pilotant la jonction de Rennes.

Ce poste permet la gestion du raccordement de la LGV avec le réseau ferré existant (axe Rennes – Laval – Le Mans) et est raccordé au poste de commande à distance de Rennes (nouveau bâtiment de St Hélier), pilotant l’ensemble de la LGV à partir d’octobre 2016.

  •  Les entreprises partenaires :

           o  NGE GC (ouvrage d’art saut de mouton)
           o  Charier TP (terrassement)
           o  TSO (caténaires)
           o  Meccoli (travaux de voie)